Le CBD, l’or végétal

Le CBD, l’or végétal

Publié le 14 Juin 2020

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est une molécule bioactive issue du chanvre, de son nom latin Cannabis sativa.

Celui-ci produit plus de 400 composés organiques. Les deux principaux groupes de molécules possédant des propriétés bioactives dans le chanvre sont les terpènes et les cannabinoïdes. Le CBD fait partie de cette dernière catégorie.

Les cannabinoïdes sont des composés qui influencent le système nerveux humain à travers le système endocannabinoïde que nous détaillerons plus loin. Le chanvre comporte des dizaines de cannabinoïdes, le THC, CBD et CBG étant les plus courants. Ils diffèrent par leur structure chimique et leurs effets.

 

Quelle différence entre le CBD et le THC ?

Le CBD signifie cannabidiol et le THC tétrahydrocannabinol. Les deux sont des phytocannabinoïdes.

Le CBD est considéré comme possédant de nombreuses applications thérapeutiques. Alors qu’il est bénéfique pour le bien-être général, il ne possède pas de propriétés psychotropes, contrairement à son cousin, le THC.

 

Quelles sont les propriétés du CBD ?

Alors que le CBD a été découvert par le professeur Mechoulam en 1693, ses effets sur la santé ont été pour la plupart répertoriés seulement au cours de ces 5 dernières années.

Parmi ses principales propriétés : anti-douleur, anxiolytique, anti-inflammatoire, antidépresseur, anti-oxydant, il améliore la santé cardiaque et est efficace sur tous les problèmes de peau.

Il est également consommé comme complément alimentaire au quotidien afin de favoriser l’homéostasie.

Ces propriétés lui confèrent une action positive sur tous les problèmes de santé liés à la spasticité : la sclérose en plaques, la sclérose latérale amyotrophique, les myopathies, les traumatisme de la moelle, les épilepsies réfractaires (syndrome de Dravet ou de Lenox-Gastaut).

Il atténue les douleurs chroniques telles que la fibromylagie, les douleurs inflammatoires ou neuropathiques, les maladies inflammatoires chroniques (spondylarthrites, maladie de Crohn), les troubles neurodégénératifs (Alzheimer, Parkinson), la fibrose hépatique, mais aussi et surtout les troubles psychiatriques : la schizophrénie, l’anxiété, les états de stress post-traumatique, les addictions (en particulier au tabac et aux opiacés).

Il possède en outre une action sur les nausées et vomissements liées à la chimiothérapie.

 

Comment agit le CBD ?

Des études ont montré que le système endocannabinoïde activait des récepteurs dans le système endocrinien et des récepteurs cannabinoïdes ont été retrouvés dans de nombreuses glandes endocrines productrices d’hormones telles que la thyroïde, le pancréas, la glande pinéale, la glande pituitaire, l’hypothalamus, les ovaires et les testicules.

Tout comme les endocannabinoïdes, les hormones sont des messagers biochimiques impliqués dans de nombreux aspects de notre physiologie. Ces régulateurs naturels incluent la mélatonine, la testostérone, l’insuline, le cortisol, le glucagon, l’épinéphrine et bien d’autres.

Notre croissance, notre comportement, le sommeil, le fonctionnement sexuel, la consommation d’énergie et nos humeur sont tous affectés par les hormones. Même notre capacité à évaluer le danger et à élaborer une réponse appropriée en dépendent.

Par exemple, le cortisol est l’hormone qui régule notre réponse au stress et à l’anxiété, alors que la mélatonine donne à notre corps des indications sur le rythme chronobiologique de veille/sommeil.

Des facteurs internes ou externes tels que le vieillissement, le stress, la nutrition et les substances chimiques peuvent déséquilibrer la production de ces messagers.

De par le lien étroit qu’il existe entre le système endocannabinoïde et le système endocrinien, le CBD possède donc la capacité d’activer les récepteurs endocriniens dans le cerveau, ainsi que dans tout le corps.

 

Comment prendre le CBD ?

La posologie recommandée est de 0,1mg de CBD par kilo de poids corporel

Ceci étant dit, les besoins en CBD varient selon de nombreux paramètres, et surtout doivent être définis progressivement.

Il est important de noter que trouver son apport journalier demande une grande précaution et de nombreux tests progressifs, chaque personne ayant des besoins différents. C’est la raison laquelle il est préférable de commencer par du 5 % puis augmenter dès que la dose journalière idéale aura été trouvée.

Découvrez notre huile de CBD full spectrum à 5, 10 ou 15 %

Les commentaires sont temporairement indisponibles, merci d'utiliser le forum.

Nos autres articles :

 

Les 10 bénéfices santé de consommer du psyllium

Le 25 Juin 2020

 

Lire l'article
 

Se soigner avec les plantes: De la chimie à la vibration

Le 14 Juin 2020

Cela n’est plus à prouver, la nature est un formidable réservoir de molécules essentielles au maintien de la santé.

 

Lire l'article
 

COMMENT RÉTABLIR LE PH D’UN CORPS TROP ACIDE?

Le 03 Août 2020

L’équilibre acido-basique est un élément clé de notre bonne santé. Un dérèglement de cet équilibre peut affecter nos systèmes digestifs, circulatoires, respirat

 

Lire l'article