DÉPRESSION SAISONNIÈRE: ET SI ELLE VENAIT DE L’INTESTIN?

DÉPRESSION SAISONNIÈRE: ET SI ELLE VENAIT DE L’INTESTIN?

Publié le 18 Sep 2020

L’intestin, notre « deuxième cerveau »

Vous l’avez certainement déjà entendu, mais l’intestin a été surnommé le deuxième cerveau. Pourquoi? Parce qu’il contient « plus de 100 millions de neurones, sécrète au moins 20 neurotransmetteurs identiques à ceux que l’on trouve dans le cerveau, produit 70 à 85% des cellules immunitaires de l’organisme et héberge 100 000 milliards de bactéries »[i].

L’intestin est la première barrière entre notre organisme et l’environnement extérieur. Au-delà de son rôle d’absorption et de digestion des nutriments, il a un rôle immunitaire crucial. En effet, il est en colonisé par des micro-organismes, que l’on appelle microbiote. L’équilibre de ce milieu bactérien garantit l’efficacité et l’intégrité de l’intestin pour protéger notre organisme… mais aussi notre humeur. Une inflammation de notre intestin peur entrainer une inflammation ailleurs dans le corps, dont notre cerveau.

 

La microbiote, gardienne de la sérotonine

Une étude récente, menée par des chercheurs de l’Université de Cork en Irlande, a démontré que la diminution de certaines bactéries présentes dans notre flore intestinale augmentait nos phases de dépression saisonnière. En réintroduisant ces bactéries dans notre flore intestinale, nous pourrions retrouver notre bonne humeur.

D’autres études ont également confirmé que l’on retrouve 95% des taux de sérotonine (neurotransmetteur de l’humeur) dans notre appareil gastro-intestinal et qu’il existait un véritable système de communication entre le système nerveux intestinal et celui du cerveau. C’est-à-dire que si l’un est affecté, l’autre le sera aussi.

 

Les causes de l’inflammation intestinale

Un régime alimentaire inapproprié (trop riche en sucre, laitage ou blé), des infections microbiennes ainsi que l’exposition aux toxines environnementales sont les principales sources de l’inflammation intestinale. Sachez par exemple que le sucre bloquerait l’absorption des vitamines du complexe B indispensable à la synthèse de la sérotonine.

 

Des pistes de solutions

 

 

 

Aviez-vous déjà fait un lien entre intestins et dépression saisonnière?

 

[i] Source : http://www.nutranews.org/

Les commentaires sont temporairement indisponibles, merci d'utiliser le forum.

Nos autres articles :

 

LES PLANTES AU SERVICE DES ALLERGIES SAISONNIÈRES

Le 02 Sep 2020

Le printemps est de retour et avec lui les pollens! Chaque année, c’est un quart de nos compatriotes qui souffrent de rhinite allergique; et les chiffres ne ces

 

Lire l'article
 

LA FATIGUE DES SURRÉNALES: UN PROBLÈME TROP SOUVENT MAL DIAGNOSTIQUÉ

Le 24 Nov 2020

Manque de sommeil, surmenage, excès de stress, les causes de la fatigue sont nombreuses. Mais avez-vous pensé à la fatigue des glandes surrénales?

 

Lire l'article
 

Les 10 bénéfices santé de consommer du psyllium

Le 25 Juin 2020

 

Lire l'article